Pollution vs déchets


Dans d’autres langues:English

La distinction pollution vs déchets est subtile. Cependant, il existe des façons d'analyser chaque notion pour faire la distinction entre les deux. Tout d'abord, voici les définitions :

  • Les déchets : des substances qui représentent les sous-produits d'un processus. Essentiellement, ce sont tous les produits non désirés, créés au cours de fabrication d'un produit désiré et intentionnel.[1]
  • La pollution : des substances jugées nocives pour les animaux et / ou l'environnement.[1]

D'après les définitions ci-dessus, le terme de « déchets » est assez général, sans connotation de conséquences négatives. Dans tous les processus de l'univers, il y aura toujours des déchets (ou sous-produits). Par exemple, un sous-produit de la combustion d'hydrocarbures est le dioxyde de carbone qui est attribué à l'effet de serre et au réchauffement de la planète - clairement un exemple négatif de déchets. L'eau est un autre sous-produit de la combustion qui a rarement des conséquences négatives mais fait également partie des déchets. Prenons un autre exemple : l'oxygène est un déchet de la photosynthèse, mais les humains et les animaux en ont besoin pour respirer - c'est clairement un exemple positif de déchets. L'interprétation du terme de « déchets » dépend de la perspective. Les niveaux croissants de dioxyde de carbone augmentent la force de l'effet de serre, mais une certaine concentration de dioxyde de carbone est nécessaire parce que les plantes en ont besoin pour survivre. Cependant, les grandes quantités de dioxyde de carbone émises par les humains lors de l'utilisation des combustibles fossiles démontrent ses effets négatifs.

Contrairement aux déchets, la pollution signifie toujours qu'il y a des conséquences négatives. La pollution est définie comme les effets nocifs d'une activité, ce qui constitue la différence principale entre la pollution et les déchets. Tous les processus créent des déchets, mais pas tous les processus créent de la pollution. Comme pas tous les déchets sont nocifs, pas tous les déchets représentent la pollution. Lorsque les déchets sont vraiment nocifs, ils seront classés comme pollution.

En résumé :

  • La pollution est toujours nocive et ne doit pas nécessairement provenir d'un polluant.
  • Les déchets ne sont pas toujours nocifs, mais ils peuvent souvent l'être, surtout lorsqu'ils sont éliminés de manière inappropriée.
  • L'interprétation de déchets dépend toujours de la perspective. Une substance jugée inutile pour un processus peut être considérée comme utile pour un autre!

La réduction des déchets minimise souvent l'impact environnemental soit de l'élimination, soit de la création d'un produit en premier lieu. Cela conduit à la popularité des méthodes alternatives d'élimination de déchets telles que le compostage, le recyclage ou même la réutilisation d'un produit.

En savoir plus

Références

  1. 1,0 et 1,1 N. Jelley, A dictionary of energy science. Oxford

Auteurs et rédacteurs

Bethel Afework, Paul Frey, Jordan Hanania, Victoria Johnson, Anna Pletnyova, Kailyn Stenhouse, Jason Donev
Dernière mise à jour : 13 août, 2021
Obtenir une citation