Augmentation du niveau de la mer


Dans d’autres langues:EnglishEspañol

Le réchauffement planétaire entraîne une augmentation du niveau de la mer. Une quantité croissante de chaleur est piégée par des niveaux plus élevés de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Cette chaleur réchauffe les océans et fond la glace. La hausse du niveau des mers est l'une des principales préoccupations concernant le changement climatique, et elle est déjà mesurable. Le niveau moyen des mers a augmenté d'environ 20 centimètres au cours du siècle dernier.[1] Au cours de la dernière décennie, le niveau des mers a augmenté deux fois plus vite qu'au cours du siècle dernier.[2]

Il y a deux raisons pour qu'une planète qui se réchauffe augmente le niveau moyen de la mer :[1][3]

  1. Les molécules gagnent plus d'énergie cinétique à des températures plus élevées et font que l'eau prend plus de place. Ce phénomène est connu sous le nom de dilatation thermique (~1 mm/an).
  2. La chaleur supplémentaire entraîne la fonte des glaciers, et cette eau se déverse dans les océans. Cette question est particulièrement préoccupante car elle crée un cycle de rétroaction positive qui amplifie l'effet. Les glaces continentales du Groenland et de l'ouest de l'Antarctique se réchauffent également à un rythme accéléré, contribuant ainsi à la hausse des niveaux (~2 mm/an).

Les océans absorbent 90 % de la chaleur piégée dans le cadre du réchauffement planétaire et la glace absorbe environ 3 % de la chaleur. Pour en savoir plus sur la chaleur des océans, cliquez ici.

La figure 1 ci-dessous montre l'évolution du niveau des océans depuis 1993.

Figure 1. Variation du niveau de la mer depuis 1993. La variation du niveau de la mer à l'échelle mondiale n'est pas uniforme, certaines régions étant plus de 3 fois supérieures à la moyenne mondiale. Ceci est dû aux variations de la structure thermique des 1000 m supérieurs de l'océan.[4]

Conséquences

Une augmentation rapide du niveau de la mer a des conséquences dévastatrices sur les régions côtières. Lorsque l'eau de mer pénètre à l'intérieur des terres, elle peut provoquer une érosion et des inondations destructrices, la contamination des aquifères (appelée intrusion d'eau salée) et la perte d'habitats pour les poissons, les plantes, les animaux et les humains.[5]

Lorsque des événements météorologiques extrêmes se produisent, la hausse du niveau de la mer entraîne des tempêtes plus puissantes à proximité des grandes villes. De plus, des centaines de millions de personnes vivent dans des régions côtières qui deviennent de plus en plus vulnérables aux inondations.[5] Les dommages potentiels résultant de cette augmentation du niveau de la mer ont été étudiés en détail, et deux catégories ont émergé en termes de villes qui seront les plus touchées : le coût global le plus élevé des dommages et le coût global en pourcentage du PIB (en d'autres termes, les villes qui sont pauvres ou qui ont beaucoup de population, et qui seraient les plus dévastées par un événement extrême).[6]

Augmentation future du niveau de la mer

Les scientifiques ont prédit des contributions possibles à une augmentation du niveau de la mer d'ici à 2100 de 16 cm à 54 cm pour le Groenland et de 13 cm à 62 cm pour l'Antartique. Au total, ces valeurs devraient contribuer à une élévation du niveau de la mer d'environ 56 cm d'ici la fin du siècle. Si l'on ajoute la dilatation thermique de l'océan, ce chiffre devrait passer à une fourchette de 50 cm à 80 cm.[7] L'expansion thermique devrait contribuer à plus de la moitié de l'augmentation moyenne, mais la glace terrestre perdra rapidement de sa masse au cours du siècle.[8] La hausse du niveau de la mer devrait se poursuivre à un rythme plus rapide qu'au cours des 40 dernières années.[9]

Figure 1. Une augmentation du niveau de la mer de six mètres indiquée sur une carte de la Terre.[10]

Les 10 villes dont on estime qu'elles subiront le coût le plus élevé des dommages en cas de telles catastrophes sont les suivantes :[6]

  1. Guangzhou (Chine)
  2. Miami (États-Unis)
  3. New York (États-Unis)
  4. Nouvelle-Orléans (États-Unis)
  5. Mumbai (Inde)
  6. Nagoya (Japon)
  7. Tampa (États-Unis)
  8. Boston (États-Unis)
  9. Shenzhen (Chine)
  10. Osaka (Japon)

Les 10 villes les plus vulnérables, menant à la plus grande dévastation sont les suivantes :[6]

  1. Guangzhou (Chine)
  2. Nouvelle-Orléans (États-Unis)
  3. Guayaquil (Équateur)
  4. Ho Chi Minh-Ville (Vietnam)
  5. Abidjan (Côte d'Ivoire)
  6. Zhanjiang (Chine)
  7. Mumbai (Inde)
  8. Khulna (Bangladesh)
  9. Palembang (Indonésie)
  10. Shenzhen (Chine)

La vidéo ci-dessous, réalisée par la Banque mondiale, traite en détail de cette modification du niveau de la mer et de ses conséquences.

En savoir plus

Références

  1. 1,0 et 1,1 M. Melieres and C. Marechal, "The impact of warming on the ocean," in Climate Change: Past, Present and Future 1st ed., U.K.: Wiley, 2015, ch.27, pp. 273-283
  2. "Global Climate Change: Coastal Consequences of Sea Level Rise", Climate Change: Vital Signs of the Planet. [Online]. Available: http://climate.nasa.gov/resources/education/pbs_modules/lesson3Engage/.
  3. NASA. (Accessed November 7 2015). Sea Level Rise [Online], Available: http://climate.nasa.gov/climate_resources/125/
  4. NOAA/NESDIS. (Accessed December 28, 2015). Sea Level Rise [Online], Available: http://www.star.nesdis.noaa.gov/sod/lsa/SeaLevelRise/
  5. 5,0 et 5,1 National Geographic. (Accessed January 7, 2016). Sea Level Rise [Online], Available: http://ocean.nationalgeographic.com/ocean/critical-issues-sea-level-rise/
  6. 6,0 6,1 et 6,2 World Bank. (Accessed December 31, 2015). Which Coastal Cities Are at Highest Risk of Damaging Floods? [Online], Available: http://www.worldbank.org/en/news/feature/2013/08/19/coastal-cities-at-highest-risk-floods
  7. B. Meyssignac and A. Cazenave, "Sea level: A review of present-day and recent-past changes and variability", Journal of Geodynamics, vol. 58, pp. 96-109, 2012.
  8. Is Sea Level Rising?", National Oceanic and Atmospheric Administration. [Online]. Available: http://oceanservice.noaa.gov/education/pd/climate/factsheets/issea.pdf.
  9. "Climate Change 2014 Synthesis Report Summary for Policymaker", Intergovernmental Panel on Climate Change, 2014. [Online]. Available: https://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar5/syr/AR5_SYR_FINAL_SPM.pdf.
  10. flickr. (May 6, 2016). Six-Meter Sea Level Rise [Online]. Available: https://www.flickr.com/photos/11304375@N07/6863515730

Auteurs et rédacteurs

Ethan Boechler, Paul Frey, Jordan Hanania, Luisa Vargas Suarez, Jason Donev
Dernière mise à jour : 28 septembre, 2021
Obtenir une citation