Impact environnemental


Dans d’autres langues:EnglishEspañol
Figure 1. Une colline déboisée en Birmanie, en raison de la demande en ressources et en énergie.[1]

Un impact environnemental est défini comme tout changement dans l'environnement, qu'il soit négatif ou bénéfique, résultant des activités, produits ou services d'une installation.[2] En d'autres termes, c'est l'effet que les actions des personnes ont sur l'environnement. Par exemple, lorsque des composés organiques volatils sont libérés dans l'environnement, l'effet ou l'impact est la pollution sous forme de smog, qui est dans ce cas négatif. Cela peut également fonctionner dans l'autre sens, car une personne qui ramasse des déchets peut avoir un impact bénéfique sur l'environnement local.

Impacts négatifs

Les principaux impacts préoccupants dans une société dépendante de l'énergie sont souvent le résultat de notre utilisation de l'énergie. La combustion d'hydrocarbures comme le charbon et le pétrole pour nous fournir de l'énergie utile entraîne l'émission de dioxyde de carbone et d'autres polluants. Parmi les autres activités nuisibles, on peut citer l'élimination inappropriée des déchets dans les masses d'eau et les sols, les déversements accidentels de produits chimiques, l'augmentation de la demande de ressources avec l'accroissement de la population (notamment en raison du consumérisme), et bien d'autres encore. Les conséquences de ces activités sur l'environnement sont devenues évidentes et incluent :

Il existe de nombreux problèmes dans le monde qui provoquent un ou plusieurs de ces effets. Les sables bitumineux, par exemple, sont très préoccupants de nos jours, car ils contribuent essentiellement à chacun des effets ci-dessus, voir impacts environnementaux des sables bitumineux.

Pour en savoir plus sur l'impact de l'être humain moyen sur l'environnement, consultez les sites empreinte de CO2 et effets anthropiques.

Évaluation des impacts

L'impact environnemental d'une action spécifique peut être étudié à l'aide d'une analyse du cycle de vie, qui consiste à observer un produit du « berceau à la tombe » et à déterminer les impacts qui lui sont associés à chaque étape.[3] Ces méthodes sont quelque peu subjectives et nécessitent beaucoup de ressources.[2]

Les inventaires des émissions, par exemple, peuvent quantifier les émissions de polluants, tandis que les évaluations des risques peuvent analyser les effets de ces polluants sur la santé des personnes présentes dans l'environnement.

L'analyse des risques liés aux processus consiste à identifier et à évaluer les impacts potentiels des matières dangereuses non planifiées. Une équipe peut classer les dangers possibles et se concentrer sur la prévention de ceux qui peuvent causer le plus de dommages.

En savoir plus

Références

  1. Wikimedia Commons [Online], Available: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Deforestation_in_Burma.jpg#/media/File:Deforestation_in_Burma.jpg
  2. 2,0 et 2,1 US EPA.(August 7, 2015). Environmental Aspects [Online], Available: http://www.epa.gov/sectors/sectorinfo/sectorprofiles/shipbuilding/module_05.pdf
  3. US Environmental Protection Agency. (May 25, 2015). Life Cycle Assessment [Online]. Available: http://www.epa.gov/nrmrl/std/lca/lca.html#define

Auteurs et rédacteurs

Ethan Boechler, Paul Frey, Jordan Hanania, Warren Reyes, Kailyn Stenhouse, Luisa Vargas Suarez, Jason Donev
Dernière mise à jour : 28 septembre, 2021
Obtenir une citation