Combustible fossile


Dans d’autres langues:EnglishEspañol
Figure 1. Une photo du charbon anthracite, qui est un combustible fossile.[1]

Les combustibles fossiles sont des combustibles formés par des processus géologiques agissant sur d'anciens organismes morts. Ça fait des millions d'années que ces organismes sont enterrés. Le monde tire environ 80 % de son énergie primaire des combustibles fossiles, et cette utilisation entraîne un réchauffement climatique. Les combustibles fossiles ne sont pas considérés comme une source d'énergie renouvelable car ils ne peuvent pas être reproduits au taux de leur consommation. Cependant, il en reste sufisamment dans le monde pour durer longtemps, ce qui amène les gens à conclure à tort que l'utilisation des combustibles fossiles (en particulier, du gaz naturel) est durable. Si la technologie de capture et stockage du carbone n'est pas développée et déployée, les conséquences de la combustion de combustibles fossiles seront désastreuses, rendant leur utilisation non durable.

Les combustibles fossiles comprennent le charbon, le pétrole, le gaz naturel et, dans certains contextes, la tourbe. Au niveau chimique, ces combustibles sont principalement composés de carbone et d'hydrogène avec un peu d'oxygène, d'azote, de soufre et d'une multitude d'autres éléments plus petits.

La grande majorité de la biomasse qui s'est transformée en combustibles fossiles est photosynthétique. Cela implique que l'énergie contenue dans les combustibles fossiles provenait initialement du Soleil de sorte que les combustibles fossiles sont un stockage à long terme de l'énergie solaire. Ces approvisionnements d'énergie dense dominent la consommation mondiale d'énergie primaire.[2] Le monde utilise les combustibles fossiles pour de nombreuses raisons, notamment la production d'électricité, le chauffage domestique et la fabrication de carburants pour les transports (voir l'utilisation de l'énergie dans les transports).

La consommation des combustibles fossiles entraîne la libération de composés de carbone et d'hydrogène qui se combinent avec l'oxygène dans l'atmosphère pour former du dioxyde de carbone et de la vapeur d'eau dans un processus appelé la combustion. Les combustibles fossiles sont responsables pour plusieurs types de pollution, y compris le gaz à effet de serre, NOx, SOx, la matière particulaire ou PM (acronyme de Particulate Matter en anglais), les composés organiques volatils (COV), le monoxyde de carbone (CO) et le mercure. L'impact environnemental de l'utilisation de combustibles fossiles a diminué considérablement grâce à la mise en place de mesures plus strictes de contrôle de la pollution en réponse à la législation. La plus grande inquiétude concernant l'utilisation des combustibles fossiles est l'impact sur le climat. La destruction des habitats, la perte de biodiversité et la pollution de l'eau sont d'autres préoccupations environnementales qui vont au-delà de la combustion de ces combustibles, en particulier lors de leur excavation.

En savoir plus

Références

  1. C.E. Jones, Anthracite. [Online]. Avaliable: http://www.pitt.edu/~cejones/GeoImages/6MetamorphicRocks/Anthracite.html
  2. M. Gonzalez, M. Lucky. (2013). "Fossil Fuels Dominate Primary Energy Consumption," Worldwatch Institute [Online]. Available: http://www.worldwatch.org/fossil-fuels-dominate-primary-energy-consumption-1. [29 July 2015].

Auteurs et rédacteurs

Ethan Boechler, Chad Erhardt, Jordan Hanania, James Jenden, Ellen Lloyd, Anna Pletnyova, Kailyn Stenhouse, Luisa Vargas Suarez, Jasdeep Toor, Jason Donev
Dernière mise à jour : 28 septembre, 2021
Obtenir une citation